Clos Ribeaupierre de Ribeauvillé

Vins des terres seigneuriale d'Alsace

Clos Ribeaupierre

Etiquette du Clos Ribeaupierre du domaine jean sipp à RibeauvilléEn 1789, le projet d'incendier la Résidence Seigneuriale située à l'Ouest de la ville, sur la colline du Schlossberg, germa dans certains esprits exaspérés par le faste du prince palatin Maximilien de Deux Ponts, à la tête du Comté de Ribeaupierre.

Une partie de cette propriété fut acquise en l'an 1965 par Jean- Louis SIPP, qui, par sa compétence et son dynamisme su extraire de cette terre seigneuriale les meilleurs raisins qui firent la renommée du " Clos du Schlossberg ", aujourd'hui " Clos Ribeaupierre ". Ce dernier comptait déjà plusieurs siècles de vignes à son actif, comme en font foi deux documents de 1532 et 1451.
On y citait le versant raide de la colline située derrière le château du Petit Ribeaupierre. Mathieu MERIAN l'évoque dans sa topographie de l'Alsace au XVII siècle. Situées à 300 m d'altitude environ, exposées sud-sud-est, ces vignes seigneuriales étaient uniquement complantées de cépages nobles, d'après le registre des vendanges de 1610, fait rare à l'époque.

Jean -Jacques SIPP, le propriétaire actuel, a arraché l'ensemble des ceps du Clos planté de GEWURZTRAMINER, MUSCAT, RIESLING et PINOT GRIS cinquantenaires, toujours vendangés, pressés et vinifiés ensemble. C était un particularisme issu des usages locaux, mais aujourd'hui rompu au bénéfice du cépage PINOT GRIS, cépage de prédilection, s'épanouissant sur ce sol granitique.
La pente, qui dépasse à certains endroits 40 % et l'exposition extraordinaire permettent au raisin de mûrir dans des conditions optimales.

Pendant des siècles, l'homme a sculpté des terrasses, gigantesques marches dans la montagne. Les terrasses représentent le " fin du fin " d'une nature façonnée par l'homme ; elles ont conquis dans le monde entier une place privilégiée parmi des paysages aussi divers que les rizières irriguées d'Indonésie ou de Chine, les montagnes sculptées du Pérou, du Népal ou du Yémen….
Mais aussi les fossés Cévenoles, les restanques provençales.
Dans le Sud de la France, elles couvrent plus de 10 000 hectares.
Symbole d'une parfaite maîtrise de l'hydraulique et de l'agronomie, cet art de savoir tirer profit des moindres potentialités du site a été de nos jours souvent ignoré.

L'ensemble du Clos Ribeaupierre planté en 1993 a été aménagé en petites terrasses. Le potentiel terroir est bien présent afin que le Domaine JEAN SIPP puisse extraire la quintessence d'un raisin arrivé en surmaturation.

Martine et Jean-Jacques Sipp

Issu d'un terroir granitique planté en terrasses, pauvre et caillouteux, les raisins du Clos Ribeaupierre sont récoltés en surmaturation.
L'élevage est effectué en barriques de chêne ou en foudres, sur lies fines, pendant neuf mois. Tout d'or vêtu, ce vin incite au voyage vers les tropiques par ses arômes : la goyave se mêle à la poire et à la pêche enrobée de miel.
Généreux et épicé à souhait en bouche, il ravit l'amateur d'exotisme.